Opportunités

Travailler en France

La France et son système de santé

Le système de santé français a été élu numéro 1 mondial par l’OMS en 2001. Selon cette même source, la France est le 3e pays en Europe (sur un total de 51) à consacrer une part importante de son PIB à la santé (10,6% en 2004). Cependant, aujourd’hui, la France doit faire face à un manque grandissant de professionnels de la santé, qui devrait s’accentuer d’ici 2025.

La mission d’AGISANTÉ prend ainsi tout son sens et grâce aux origines de notre cabinet, notre marché principal reste la France. Notre clientèle est essentiellement constituée d’hôpitaux publics et de cliniques privées. Dans la grande majorité des cas, nos candidats bénéficient d’une structure sur laquelle ils peuvent s’appuyer pour s’intégrer professionnellement et socialement dès leur arrivée en France.

Pour nos clients français, établissements de soins publics et privés, nous recherchons en priorité des médecins issus des spécialités suivantes : anesthésie-réanimation, cardiologie conventionnelle et interventionnelle, gériatrie, hépato-gastro-entérologie, ophtalmologie, médecine physique et réadaptation, médecine du travail, pneumologie, radiologie, rhumatologie mais aussi médecine générale ou encore dite ‘de famille’.

Veuillez nous contacter pour une étude approfondie de votre candidature. Vous trouverez également plus d’informations dans l’espace candidat qui vous est réservé, selon que vous êtes médecin ou masseur-kinésithérapeute.

 

Documents et liens utiles

 
A propos de l’intégration professionnelle des candidats :

Travailler en Belgique

La Belgique et son système de santé

Comme d’autres pays européens, la Belgique doit faire face à un manque de médecins dans de nombreuses spécialités.

Différents éléments tentent à aggraver la situation actuelle : la pyramide des âges mettant en évidence l’âge avancé de la plupart des médecins actifs, la féminisation et l’augmentation de la demande dans les domaines pharmaceutiques et de la recherche scientifique.

AGISANTÉ, présent en Belgique, constitue un relais idéal pour vos recherches d’opportunités. Nous disposons d’une clientèle d’hôpitaux publics et privés et assurons le suivi de l’intégration professionnelle et sociale de tous  nos candidats.   

Pour nos clients belges, établissements de soins publics et privés, nous recherchons en priorité des médecins issus des spécialités suivantes : anesthésie-réanimation, cardiologie conventionnelle et interventionnelle, gériatrie, hépato-gastro-entérologie, ophtalmologie, médecine physique et réadaptation, médecine du travail, pneumologie, radiologie, rhumatologie mais aussi médecine générale ou encore dite ‘de famille’.

Veuillez nous contacter pour une étude approfondie de votre candidature. Vous trouverez également plus d’informations dans l’espace candidat qui vous est réservé.

 

Documents et liens utiles

Travailler au Royaume-Uni

Travailler en Allemagne

L’Allemagne et son système de santé

Une étude de l’OCDE de 2008 a montré que l’Allemagne consacre 10,5% de son PIB à des soins de santé (8,9 % en moyenne), ce qui lui rapporte la deuxième place au sein de l'Union européenne. Aujourd’hui, l’Allemagne doit cependant faire face à un manque grandissant de professionnels de la santé. Quelques chiffres et données sur la situation médicale en Allemagne :

  • Nombre de médecins : 3,3 médecins pour 1000 habitants
  • Nombre de médecins spécialistes : 2,2 médecins spécialistes pour 1.000 habitants, ce qui correspond tout à fait aux standards suédois et danois, et par comparaison avec d’autres pays, en fait le ratio le plus élevé. En Allemagne, cela est lié aux soins médicaux ambulatoires menés par les médecins libéraux, ce qui permet des soins à un niveau local et empêche en principe les listes d’attente.
  • Nombre de dentistes : en Allemagne, il y a 0,8 dentiste pour 1.000 habitants, et 0,9 en Suède, ce qui est suffisant.
  • Nombre d’infirmières : 9,7 infirmières pour 1000 habitants, dans les autres pays comparés à l’Allemagne était 9,2.
  • Soins hospitaliers : le nombre de lits en Allemagne est de 6,3 pour 1000 habitants, de 6,7 lits pour 1000 habitants en France, alors que la moyenne des pays comparés se situe à 3,9. Le temps moyen d’hospitalisation est de 9,3 jours en Allemagne (la moyenne des pays comparés, à l’exception du Japon, est de 7,1).

Les spécialités les plus recherchées sont : anesthésie, médecine interne, cardiologie, neurologie, psychologie et psychiatrie, chirurgie.

 

Documents et liens utiles

 

Travailler dans les Pays du Golfe

Les Pays du Golfe et leur système de santé

Les Pays du Golfe sont en forte croissance démographique et leurs compétences médicales propres ne suffisent généralement pas à couvrir les besoins en soins de leurs populations. Pour cette raison, ils recrutent des médecins et autres professionnels de santé venant d’autres régions du monde. Chacun de ces pays possède son propre système de reconnaissance de diplômes. Selon le pays choisi, il faut suivre les consignes du Ministère de la Santé et/ou de l’Autorité de Santé locaux. Pour certains pays (Dubaï, EAU), veuillez noter que nous ne prenons en compte que les candidatures de médecins ayant déjà obtenu leur reconnaissance de diplômes dans ce pays de destination.

 

Documents et liens utiles

Émirats Arabes Unis

Qatar

Arabie Saoudite